Me Contacter

Affichage syndical : un rappel à la règle qui met à l’aise tout le monde !

Episode récent vécu chez un client dans le service informatique : en sortant du siège de l’entreprise avec le DG, nous constatons ensemble qu’un affichage syndical est scotché sur les portes coulissantes à l’entrée et dans le sas d’accueil clients. Ils dénoncent les premières propositions de la direction sur les NAO comme étant du « foutage de ...

Industrie : les jeunes militants syndicaux bousculent les chefs d’équipe

Quand des jeunes militants syndicaux contestent l’autorité de leur chef d’équipe, l’ambiance se tend dans les ateliers ! Un phénomène qui monte dans l’industrie lourde, et m’a amené à concevoir une formation spécifique.

Quand un délégué syndical tyrannique « bouffe » l’énergie de la direction

Que faire face à un délégué syndical dont la personnalité, les caprices, l’attitude en réunion paralysent le dialogue social et accaparent l’énergie de la direction ? Cette situation est heureusement peu fréquente. Mais quand elle survient, c’est un fléau pour l’équipe dirigeante.

Thierry Lepaon, symbole d’une direction CGT à bout de souffle

Derrière la chute programmée de Thierry Lepaon, c’est la fragilité de la direction de la CGT qui éclate au grand jour. Avec le risque que sur le terrain, la base militante devienne encore plus autonome et imprévisible. par Thierry Heurteaux

Délégués syndicaux : il ne suffit pas d’être élu pour être légitime

Le conflit des intermittents du spectacle rappelle à point nommé qu’un syndicat élu, voire majoritaire, n’en devient pas légitime pour autant. Il arrive aussi, dans les entreprises privées, qu’un accord signé dans les règles soit ensuite contesté par la base. par Thierry Heurteaux

Négociation : la foi en l’autre doit-elle nous mettre en danger ?

Je rencontre régulièrement en formation des DRH imprégnés d’une forte culture d’humanisme, d’écoute, faisant référence à leurs valeurs chrétiennes. C’est un atout pour exercer ce métier. Mais il se transforme en handicap s’il s’agit de négocier face à un délégué syndical froid et calculateur. par Thierry Heurteaux

La Redoute ou l’échec d’une négociation sous chantage

Négociation mal préparée, chantage à la liquidation, menaces de mort, revirement de dernière minute du syndicat majoritaire… Le dossier la Redoute montre que l’absence de confiance et d’objectifs communs conduit à l’échec. 

La négociation sociale, c’est aussi du théâtre !

Jouer l’indignation ou la fibre affective, menacer de quitter la salle, scénariser l’annonce d’une nouvelle proposition : la négociation sociale doit parfois être théâtralisée, côté syndical et côté patronal. Sans chercher pour autant à piéger grossièrement la partie adverse.

Négociation sociale : évitez les phrases qui tuent

Une négociation sociale qui commençait bien tourne parfois au fiasco à la suite de maladresses dont la délégation patronale ne mesure pas l’impact. Ces maladresses, je vous propose de les illustrer à travers 10 phrases qui les suggèrent ou les expriment en clair. Précisons que je n’en ai inventé aucune !

Mon délégué syndical ne veut plus signer, que faire ?

Cet accord, vous l’avez négocié pendant des semaines. Vous avez fait les concessions nécessaires à votre délégué syndical, qui coopérait ouvertement. Mais à la séance de signature, il recule et refuse de justifier son revirement. Que pouvez-vous faire et mieux encore, comment éviter d’en arriver là ?