Me Contacter

Risque de danger grave : pourquoi les managers doivent garder la main

Reprendre le travail au plus vite ou l’interrompre durablement ? C’est le dilemme des managers de proximité confrontés à un risque de danger grave et imminent. Quelle que soit leur décision, ils ont intérêt à prendre l’initiative pour ne pas être débordés.

Dialogue social : et si on réduisait le nombre d’instances ?

Avec le CE, le CHSCT, les délégués du personnel, le délégué syndical et le représentant syndical, nous avons le système d’instances représentatives du personnel le plus complexe du monde. Et pas le plus efficace… Alors pourquoi ne pas le simplifier  ? par Thierry Heurteaux

CHSCT : du pouvoir consultatif au pouvoir de blocage

Le pouvoir du CHSCT augmente depuis 10 ans au fil de jurisprudences successives. Il peut maintenant faire annuler un projet de réorganisation ou suspendre un projet de réduction d’effectif ! Une évolution qui l’a rendu plus puissant que le CE.

CHSCT inactif ? Réveillez-le !

Votre CHSCT vivote et ne vous complique pas trop la tâche ? Ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. Voici quatre bonnes raisons de le faire monter en puissance.

Le CHSCT ne peut pas faire arrêter le travail en urgence

Contrairement à une idée bien ancrée, le mandat des élus du CHSCT ne leur donne pas de pouvoir de décision pour interrompre l’activité. Même s’ils estiment qu’il y a danger grave et imminent.

CHSCT et risques psychosociaux : on peut faire du très bon travail

Il est possible de bâtir un excellent dispositif de prévention avec un CHSCT : je viens de le vivre dans une filiale de grand groupe où les commerciaux itinérants frôlaient le burn-out. Les plus fragiles de ces commerciaux étaient en réelle souffrance au travail : territoires trop grands, temps de trajet excessifs, absence de priorités dans les ...

Demande d’expertise du CHSCT : comment calibrer une « juste réponse »

Votre CHSCT demande une expertise sur un sujet sensible, contre l’avis de la direction et sans concertation préalable ? On peut légitimement parler « d’expertise agressive ». Et votre intérêt est de bien ajuster votre réponse, pour influer sur le cours des événements sans mettre de l’huile sur le feu.

Le RRH peut-il être écarté du CHSCT ?

Les élus du CHSCT peuvent-ils refuser la présence du DRH en réunion ? J’ai été récemment interrogé sur cette question, dans une entreprise à l’environnement social très procédurier, peu de temps avant le passage en CHSCT du dossier risques psycho-sociaux. Vérification faite, la loi donne raison au CHSCT. Si ce n’est ni le RRH, ni ...