Me Contacter

NAO : un contrat frais de santé pour sortir de l’impasse ?

NAO : un contrat frais de santé pour sortir de l'impasse ?
Vous manquez d’inspiration ou de marges de manœuvre sur les salaires pour votre prochaine NAO ? Jetez un coup d’œil sur les les contrats collectifs frais de santé : les partenaires sociaux y sont plus ouverts qu’autrefois, les assureurs rivalisent d’imagination et la législation bouge… Pour évoquer ce sujet, j’ai fait appel à un spécialiste, ...

Les vertus oubliées de l’esprit critique en entreprise

L’esprit critique est implicitement interdit dans beaucoup d’entreprises, et souvent sanctionné par le licenciement. Mais ne faut-il pas le considérer comme une « hygiène nécessaire » du management du dialogue social ? Ce qui m’a inspiré cette réflexion, c’est une interview du philosophe Luc Boltanski dans le Monde, à propos de son dernier livre Enigmes et complots. ...

Demande d’expertise du CHSCT : comment calibrer une « juste réponse »

Votre CHSCT demande une expertise sur un sujet sensible, contre l’avis de la direction et sans concertation préalable ? On peut légitimement parler « d’expertise agressive ». Et votre intérêt est de bien ajuster votre réponse, pour influer sur le cours des événements sans mettre de l’huile sur le feu.

Un DG japonais face aux syndicats français : le désarroi !

Nous savons que le dialogue social est toujours difficile entre Directions Générales et organisations syndicales. Mais quand le DG est japonais, qu’il dirige une site de production français de 350 salariés et que ce site sort de 4 jours de grève, son désarroi est visible : pour le faire évoluer du déni vers la nécessité ...

IKEA : une autre vision de l’entreprise

IKEA : parle-t-on de la même entreprise ? Je travaille comme conseil auprès de l’entreprise IKEA France et plus exactement auprès de la Direction des Relations Sociales, depuis novembre 2011. Et je ne reconnais pas l’entreprise dont on parle abondamment dans les médias ces dernières semaines.

Négocier sur les risques psychosociaux, c’est bon pour votre dialogue social !

Négocier sur les risques psychosociaux,  c’est bon pour votre dialogue social !
Alors que beaucoup de négociations sur des sujets classiques réveillent les vieux réflexes d’affrontement, les négociations sur les risques psychosociaux semblent ouvrir des portes et pacifier le dialogue. C’est le constat de Pascal Gallois, l’un de mes associés chez Pactes Conseil, qui est aussi l’un des experts français sur ce sujet. Je me fais donc ...

Accidents du travail : évitez le piège Michelin !

A l’instar de Michelin début mars 2012, vous craignez d’être confronté à des accusations de fraude aux accidents du travail ? Trois conseils pour prévenir un tel évènement : prenez la mesure du risque pénal, anticipez le risque de crispation de votre climat social, ne tombez pas dans la guerre ouverte avec un leader radical.

Négociation sociale : les syndicats mieux formés que les patrons

Négociation sociale : les syndicats mieux formés que les patrons
Dirigeants et DRH, si vous voulez assurer en séance de négociation, formez-vous ! Ce n’est pas moi qui le dis mais Jean-Marie Toulisse, ancien secrétaire national de la CFDT. Ce fin connaisseur du monde syndical, aujourd’hui consultant auprès des entreprises, constate depuis plusieurs années que les mieux armés ne sont pas ceux qu’on croit.

Avoir la bonne attitude en social : n’improvisez pas, formez-vous !

Voilà plusieurs années que j’anime régulièrement des formations sur la conduite de négociations sociales, l’animation d’un CE ou d’un CHSCT, ou encore la conduite d’entretiens de recadrage ou d’entretiens annuels délicats. Ces formations durent une journée. Je les adapte au contexte et aux spécificités de l’entreprise. Mais surtout, ce sont des formations-actions : l’essentiel du ...

Réformer le dialogue social : deux IRP au lieu de cinq, ce serait mieux

D’ici au 22 avril, il est urgent de prendre position en faveur d’un dialogue social rénové en entreprise. Je le fais à partir de mes expériences de terrain pour aider les DRH, DG et DS à mieux servir l’entreprise et ses hommes. Première proposition : passer de cinq à deux IRP par souci de simplification.