Me Contacter

Loi Travail : pourquoi la CGT pousse-t-elle le bouchon aussi loin ?

Les blocages actuels dans l’énergie ou les transports témoignent de la capacité de mobilisation de la CGT. Mais ils ne masquent pas le long déclin de son influence depuis 20 ans, ni son incapacité à peser sur le contenu des accords.

Voice-picking, vidéosurveillance, géolocalisation : la légalité ne suffit pas

La loi encadre l’utilisation des nouveaux outils numériques qui assistent ou pilotent le travail des salariés. Mais le seul respect de la légalité n’apaise pas les inquiétudes et les fantasmes : un travail d’explication, de pédagogie et de dialogue s’impose.

Mes trois raisons de dire non aux accords validés par référendum

Des accords d’entreprise signés par des syndicats disposant de 30 % des voix, puis validés par référendum ? C’est une des dispositions du projet de loi El Khomri et elle suscite plutôt la sympathie des journalistes. Pour ma part, j’y suis opposé, pour trois raisons.

Conférence le 2 mars : le dialogue social français est-il condamné à l’immobilisme ?

Les difficultés récurrentes du dialogue social français seront au centre de la conférence que j’organise ce mercredi 2 mars à Sciences Po Lille, avec Jean-Marie Toulisse, ancien secrétaire national de la CFDT.

Condamnations Goodyear : une décision logique du juge

Au risque de déclencher des réactions courroucées, je comprend la décision du tribunal correctionnel d’Amiens qui a condamné 8 ex-salariés de Goodyear à neuf mois de prison ferme. Les faits constituaient un délit pénal grave et devaient être sanctionnés.

Air France ou la confirmation d’une nouvelle « radicalité sociale »

Les graves incidents survenus début octobre à Air France sont-ils si exceptionnels ?  J’y vois plutôt l’expression d’une nouvelle forme d’action syndicale, portée par des militants radicaux qui refusent les règles du dialogue social et s’attaquent à l’entreprise en tant que lieu d’expression du capitalisme.

Thierry Lepaon, symbole d’une direction CGT à bout de souffle

Derrière la chute programmée de Thierry Lepaon, c’est la fragilité de la direction de la CGT qui éclate au grand jour. Avec le risque que sur le terrain, la base militante devienne encore plus autonome et imprévisible. par Thierry Heurteaux

Dialogue social : et si on réduisait le nombre d’instances ?

Avec le CE, le CHSCT, les délégués du personnel, le délégué syndical et le représentant syndical, nous avons le système d’instances représentatives du personnel le plus complexe du monde. Et pas le plus efficace… Alors pourquoi ne pas le simplifier  ? par Thierry Heurteaux

Négociation : la foi en l’autre doit-elle nous mettre en danger ?

Je rencontre régulièrement en formation des DRH imprégnés d’une forte culture d’humanisme, d’écoute, faisant référence à leurs valeurs chrétiennes. C’est un atout pour exercer ce métier. Mais il se transforme en handicap s’il s’agit de négocier face à un délégué syndical froid et calculateur. par Thierry Heurteaux

La Redoute ou l’échec d’une négociation sous chantage

Négociation mal préparée, chantage à la liquidation, menaces de mort, revirement de dernière minute du syndicat majoritaire… Le dossier la Redoute montre que l’absence de confiance et d’objectifs communs conduit à l’échec.